Accueil » Actualités » Utilisation des caméras piétons

Utilisation des caméras piétons

Retour à la liste

 

Utilisation des caméras piétons par la police municipale

L’intervention de Claude Cohen.

Monsieur le Maire a écrit à l’ensemble des parlementaires du Rhône, afin que l’usage des caméras piétons soit autorisé pour tous les policiers municipaux et non pas réservé seulement à ceux qui exercent dans les Zones de Sécurité Prioritaires (ZSP)

Sur son site internet, le Syndicat de Défense des policiers Municipaux (SDPM) remercie Claude Cohen pour son soutien en faveur d’une demande qu’il avait relayé auprès des parlementaires du Rhône.

Dans son courrier, le Maire de Mions met en avant l’intérêt des caméras piétons qu’il a expérimentées depuis deux ans avec la police municipale de sa commune.

Il souligne que « le simple fait d’informer un contrevenant que l’intervention va être filmée suffit à faire baisser les tensions »,  et que « les outrages, menaces et voies de fait ont baissé de façon significative » à Mions depuis que la police municipale est équipée.

De plus, selon Claude Cohen, c’est une « garantie que le contrôle se passe dans de bonnes conditions et qu’il n’y ait pas d’abus de la part des forces de l’ordre ».

Des arguments auxquels les parlementaires ont été majoritairement sensibles, puisque le texte examiné par le Sénat le 29 mars a été rectifié de façon à autoriser tous les policiers municipaux, dans un premier temps à titre expérimental pour une durée de deux ans, à procéder, au moyen de caméras individuelles, à un enregistrement audiovisuel de leurs interventions.