Accueil » la restauration scolaire

la restauration scolaire

| la restauration scolaire

Les repas livrés tous les jours dans les écoles sont préparés sur place, à la cuisine centrale située au CATEM, par le service de la restauration municipale.

 

Objectif Qualité !

L’équipe de restauration municipale mise sur la qualité en privilégiant la fabrication maison, les produits labellisés (label rouge, Appellation d’Origine Contrôlée, Appellation d’Origine Protégée, Nouvelle Agriculture, …) de production locale et même issus de l’agriculture biologique. Afin de formaliser cet engagement en faveur de la qualité, la Ville de Mions a signé en 2011 une « Charte Nationale de qualité de la restauration municipale ».

Les menus sont validés par un diététicien, selon les recommandations nutritionnelles en vigueur (Arrêté du 30 septembre 2011 GEMRCN) utilisation de produits de saison, respect des fréquences limitatives de présentation de certains plats (plats frits ou pré-frits, viandes reconstituées…), respect des fréquences de présentation des produits recommandés pour la santé (dessert de fruits crus, viandes en muscles, poissons…)

Sécurité Alimentaire

La cuisine centrale est agrée par les services de la DDPP (Direction Départementale de la Protection des Populations), sous le numéro FR.69.283.011.CE, pour la production et la livraison de repas. La DDPP inspecte la cuisine centrale chaque année.

L’ensemble du personnel intervenant tout au long de la chaîne de restauration (magasinier, cuisinier, livreurs, personnel sur site…) est formé annuellement au respect des règles d’hygiène alimentaire.

Le Plan de Maîtrise Sanitaire (PMS), regroupant toutes les procédures, notamment de traçabilité et le plan de prévention des risques, est révisé chaque année. Il fait l’objet d’un audit systématique.

 

Démarche éthique, Sociale et environnementale

Si manger est un acte naturel, il peut aussi être un acte social et citoyen. Ainsi, la Ville de Mions ne se limite pas à répondre à un besoin mais donne du sens à son activité de restauration collective :

  1. – en favorisant le recours aux produits de production locale ou française.
  2. – en refusant l’utilisation de produits contenant des OGM
  3. – en développant le recours aux produits issus de l’Agriculture Biologique
  4. – en exigeant des poissons issus de pêche durable (label MSC). Le panga et la perche du Nil, dont les filières ne sont pas sécurisées, sont par exemple exclus des circuits d’approvisionnement
  5. –  en limitant le gaspillage à chaque étape de la chaîne (de la production à la consommation)
  6. – en valorisant ses déchets d’activité (bio-déchets)
  7. – en promouvant le patrimoine gastronomique local

 

La restauration scolaire en quelques chiffres (2014) :

116 277   repas livrés aux enfants des écoles maternelles et primaires

857          repas par jour en moyenne

24 %       des fruits et légumes frais sont de production locale (région Rhône Alpes)

 

4 %      de produits « bio »

95 %    de viandes fraîches  (non surgelées)  majoritairement d’origine française

65 %    de poissons frais