Accueil » Actualités » Lutte contre la délinquance

Lutte contre la délinquance

Retour à la liste

Lutte contre la délinquance

Les bons résultats de Mions en 2015.

Les chiffres publiés par la gendarmerie montrent qu’en 2015 Mions résiste mieux à la délinquance que Corbas et Genas*, deux communes géographiquement proches et de taille similaire.

Par rapport à 2014, en 2015 l’ensemble des crimes et délits a diminué de 22% à Mions et progressé de 7,9% à Corbas et de 11 % à Genas.

Les atteintes aux biens (cambriolages, vols de voitures, vols à la roulotte et vols simples) ont baissé de 3,8% à Mions et de 1,9% à Corbas et augmenté de 13,3% à Genas. Les cambriolages seuls ont augmenté de 10,5% à Mions et de 16% à Genas. Ils ont baissé de 21,5% à Corbas où, cependant, 95 actes ont été enregistrés en 2015, contre 84 à Mions et 247 à Genas.  Les atteintes à la personne ont progressé de 62,3% à Mions et de 23% à Corbas et 11,1% à Genas.

Les gendarmes affirment cependant que c’est essentiellement la forte augmentation des violences intrafamiliales et conjugales (+66,7%) qui  fait exploser cette donnée à Mions. L’importante augmentation de la population est l’une des causes qu’ils mettent en avant pour expliquer le phénomène.

Selon Mickaël Paccaud, adjoint au maire chargé de la sécurité et de la tranquillité publique, si Mions obtient globalement de meilleurs résultats que d’autres communes de même strate, c’est en raison de la résolution de la municipalité à faire de Mions une ville tranquille et grâce aux moyens matériels et humains déployés pour atteindre cet objectif. En effet, ces deux dernières années, l’amplitude de la présence journalière de la police municipale a largement progressé,  le dispositif de vidéo-protection a été renforcé, réparé et modernisé et les policiers municipaux ont été armés.

Aujourd’hui, nous pouvons constater que la gendarmerie et la police municipale occupent le terrain. Le Maire a également pris une série d’arrêtés visant à renforcer la tranquillité de la vie quotidienne (interdiction de consommer de l’alcool dans les parcs et à proximité de lieux fréquentés par des enfants, par exemple).

 » Nous sommes déterminés à faire preuve de la plus grande fermeté envers les délinquants et  à faire usage de tous les moyens légaux dont nous disposons pour les mettre en échec » résume Mickaël Paccaud.

* les statistiques citées couvrent précisément le périmètre de compétences des gendarmeries : celle de Corbas intervient aussi sur Marennes et Chaponnay, celle de Genas intervient aussi sur Jonage, Pusignan et Jons, celle de Mions n’intervient que sur Mions.