Accueil » Actualités » La chenille processionnaire

La chenille processionnaire

Retour à la liste

 

La chenille processionnaire interdite de séjour à Mions

Un arrêté municipal du 4 mars 2016 stipule que les habitants de Mions sont tenus, chaque année, de prendre des mesures contre la colonisation des pins et autres essences de résineux par les chenilles processionnaires.

A cet effet, 3 solutions au choix s’offrent à eux :

  • Effectuer, avant fin septembre, un traitement annuel  préventif
  • Procéder, au plus tard fin févier, à la suppression mécanique des cocons en coupant les branches infestées
  • Installer, au plus tard fin février, un éco-piège sur le tronc des arbres concernés

L’arrêté précise que les cocons doivent être incinérés et en aucun cas déposés dans les bacs de collecte des déchets ménagers. Le non respect des consignes qu’il énumère peut être constaté par procès verbal, le maire peut alors faire procéder à l’élimination des chenilles aux frais des contrevenants.

La chenille processionnaire est un insecte dont les poils urticants peuvent provoquer de sérieux problèmes de santé chez l’homme et chez les animaux, notamment oculaires et respiratoires, par contact direct ou aéroporté. On assiste actuellement à une recrudescence de la colonisation des pins et autres résineux qui entraîne à plus ou moins long terme la mort de l’arbre.

Plus d’infos sur la chenille processionnaire

Arrêté municipal du 4 mars 2016

chenilles