Accueil » Actualités » Un futur gymnase pour Mions

Un futur gymnase pour Mions

Retour à la liste

futurgymnase
– Le futur gymnase avoisinera l’Espace convergence –

Mions, Ville sportive

Fort d’un tissu de près de 30 associations sportives dont beaucoup concourent au niveau régional, Mions s’équipera prochainement d’un nouveau gymnase.

La Ville va acquérir une parcelle de terrain agricole sur la rue Mangetemps, à proximité de l’Espace Convergence.

Sur cette parcelle dont la superficie totale mesure plus de 12000 m2, 5000 m2 seront réservés à la construction du nouveau gymnase, dont près de 1700 m2 à l’édifice du bâtiment.
Ce projet s’intègre au développement des infrastructures sportives de la ville, commencé par la réfection totale des stades de football et de rugby entre 2016 et 2018, pour répondre aux besoins des clubs sportifs et des activités sportives des scolaires, et plus globalement à l’évolution de la population sur Mions.

Ce gymnase complétera l’offre d’équipements sportifs et renforcera la cohérence avec les équipements existants, notamment en tant que lieux sportifs couverts.
Le futur bâtiment sera multidisciplinaire : gymnastique artistique et rythmique, handball, basket, volley-ball, badminton, etc…
Apposé à ce bloc central d’activités, un hall d’accueil, des loges, quatre vestiaires joueurs et deux vestiaires arbitres, ainsi que des locaux à usages divers (infirmerie, rangement, entretien, technique) composeront ce bâtiment.
Des gradins d’une capacité d’environ 300 places assises sont prévus et permettront d’accueillir des compétitions régionales. 

Un concours de maitrise d’œuvre va prochainement être lancé et les propositions, outre la création d’un bâtiment répondant au besoin de la Ville, devront s’intégrer dans une démarche environnementale (bâtiment économe en énergie, répondant à la norme RT2012), de coût global (coût d’investissement et de fonctionnement pour les 30 prochaines années) et s’insérer de façon harmonieuse dans l’environnement paysager et architectural existant.

Ce futur gymnase devra « émerger » avant la fin du mandat. Son coût total estimé est de 2,5 millions d’euros, 20% étant pris en charge par la Région.