Accueil » Actualités » Entretenir et préserver le patrimoine Mioland

Entretenir et préserver le patrimoine Mioland

Retour à la liste

ENTRETENIR ET PRÉSERVER LE PATRIMOINE MIOLAND

Depuis début juillet, l’église est fermée pour cause de travaux.

L’église Sainte-Madeleine de Mions, de style architectural néo-roman, date du 19ème siècle. Elle a été consacrée en 1884. 

Un impressionnant échafaudage vient d’être posé dans l’enceinte du bâtiment. Les travaux à mener sont nombreux.

Les peintures des murs, fissurées et écaillées, seront refaites à neuf. Les piliers, arcs et frises retrouveront leur couleur d’origine grâce à un procédé de micro-gommage.  Le sol de la nef sera traité avec un hydrofuge oléofuge (imperméabilisant) pour faciliter son entretien. Le chœur qui sera agrandi d’un mètre vers la nef, verra son sol  recouvert d’un béton ciré, pour un rendu plus esthétique.

Le système électrique, vétuste, sera totalement remplacé et mis aux normes. L’éclairage passera en LED afin de limiter la consommation énergétique et mettre en valeur l’édifice, ses peintures et ses sculptures. La sonorisation sera amplifiée et modernisée.

Le chœur de l’église sera réaménagé : l’autel en marbre sera déplacé et reprendra sa position d’origine pour gagner de la place et les stalles en bois (rangées de sièges) seront restaurés.

La double porte intérieur, jusqu’ici porte pleine en bois, sera remplacée par une porte vitrée. Cela permettra d’avoir une belle vision de l’intérieur lors des célébrations lorsque la porte principale sera franchie ou laissée ouverte.

Les derniers gros travaux effectués sur l’église dataient de 2009.
Les peintures extérieures avaient été refaites et la chaudière renouvelée. Plus récemment, en 2017, un système d’assèchement des murs avait été installé puis en 2019, une rampe d’accessibilité a été créée côté rue de la liberté.
Les travaux actuels s’achèveront fin septembre. Patience donc, mais une belle nouvelle aussi bien pour les fidèles que pour les amoureux du patrimoine mioland.
La réussite de ce chantier repose sur les nombreux échanges qui ont eu lieu avec les représentants de la Paroisse et du Diocèse.

Montant total des travaux : 307 000 € dont 172 000€ financés par la Ville et 135 000€ par la Paroisse.